Le MSP revendique l’amnistie générale

Le MSP a rendu public mercredi un communiqué à l’issue de la réunion de son bureau politique. Il commence par se féliciter des résultats de la politique de réconciliation nationale, après dix ans de son application. Néanmoins, le parti d’Abderrazak Makri persiste dans ses réserves, notamment par rapport aux « restrictions » sur les libertés publiques.

Le bureau exécutif du Mouvement pour la société de la paix (MSP), réuni hier, a eu à débattre de l’actualité nationale et internationale, notamment au moment où le gouvernement et ses alliés fêtaient le dixième anniversaire de promulgation de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, mais aussi, les récentes déclarations de Nicolas Sarkozy sur les accords d’Évian, ainsi que les dépassements dangereux qui se déroulent sur l’esplanade d’El-Aqsa.

Le MSP, tout en saluant les “acquis de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale”, maintient ses réserves émises notamment en ce qui concerne les droits politiques, le dossier des disparus, et appelle à passer à l’étape de l’amnistie générale.

Au sujet de la situation économique, le parti islamiste pointe une nouvelle fois « l’incapacité du pouvoir à juguler cette crise et à offrir une perspective à l’économie du pays.

Dans son communiqué, le parti du MSP se prononce également sur la polémique entre le patron de CEVITAL , Issad Rebrab et le ministre de l’industrie et des mines, Abdesslam Bouchouarab. A ce propos, le parti juge que cette polémique est inutile et reproche au ministre son mode de communication fondé sur des fuites au lieu d’une communication institutionnelle transparente.

Le MSP dénonce également le silence des autorités par rapport au derniers propos de l’ex président français Nicolas Sarkozy qui avait déclaré vouloir réviser les accords d’Evian. Un silence d’autant plus intrigant qu’il ne s’agit pas de la première maladresse de l’ex-président et probablement futur candidat à la présidence française.

Enfin, sur le plan international, le MSP s’élève contre les graves dépassements qui se déroulent à la Mosquée El-Aqsa et dénonce les agissements de l’armée israélienne et les tentatives de division des Lieux saints.

Source : ToutDZ & Algérie1

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*