MSP : Ce ne sont que des paroles pour le moment

Un mécanisme de surveillance des élections annoncé par le Président de la République

Le président du Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), Dr. Abderrezak Makri, a précisé que l’annonce par le Présidant Bouteflika de la mise en place d’un mécanisme indépendant de surveillance des élections prouve que le président de la République a pris connaissance des revendications de l’opposition. Et d’ajouter « l’une des revendications de l’opposition consistait en la mise en place d’une instance indépendante permanente qui prenne en charge tout le processus électoral ».

« Nous considérons que la référence faite par le Président au mécanisme de contrôle des élections démontre qu’il a bien reçu les revendications de l’opposition, toutefois, cette annonce reste loin de nos exigences, notamment le Mouvement de la Société pour la Paix, étant donné que le problème concernant les élections ne résidait pas dans la surveillance des élections seulement.

Nous avons vu les résultats des élections ayant été annoncés avant la fin du scrutin. Le problème des élections est étroitement lié à des questions de réglementation et concerne notamment l’organisation des élections, la masse des électeurs qui demeure jusqu’à présent non identifiée avec précision, des électeurs qui votent plusieurs fois dans différentes urnes, des cellules électroniques au ministère de l’Intérieur et dans certains centres de sûreté, des cellules électroniques et administratives au sein des wilayas, le vote collectif des troncs communs en faveur de parties bien déterminées, …

Or, notre revendication c’est de mettre en place un organe indépendant permanent chargé d’organiser les élections du début jusqu’à la fin et de les contrôler et on ne sortira pas de l’auberge tant qu’il n’y a pas une Constitution consensuelle et le discours du Président reste des paroles auxquelles nous nous sommes habitués. ».

Version arabe de la déclaration : Lien.

Sources : Version arabe du site officiel du MSP, Algérie1.com, Le Soir d’Algérie n°7627.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*